Lilas au soleil
Claude Monet, 1872 Musée Pouchkine, Moscou

Claude Monet

Lilas au Soleil
Lilas, temps gris

Description
Analyse

In English :
Monet Lilacs
monet lilacs
 
 


Lilas, Temps Gris
Claude Monet, 1872 Musée d'Orsay, Paris

Claude Monet peint ces deux toiles dans le jardin de sa première maison à Argenteuil, au printemps 1872.

Des personnages sont assis sous un buisson de lilas en fleurs. Un tableau est exécuté alors que le ciel est couvert, l'autre par beau temps. Même cadrage, une seule modification mineure en dehors de l'éclairage : le nombre de personnages passe de trois dans une toile à deux dans l'autre.

C'est la première fois que Monet installe son chevalet au même endroit pour s'attacher à rendre les variations de la lumière, une intention qui apparaît nettement dans les titres qu'il a choisi.

D'après Sylvie Patin, Conservateur en chef du musée d'Orsay, où est conservé Lilas, temps gris, on peut considérer ces deux oeuvres comme les prémisses du processus des séries que Monet appliquera dix ans plus tard.

Dans ces deux tableaux, Monet poursuit également ses recherches sur la façon d'insérer la figure humaine dans le paysage. Les personnages sont regroupés au centre de la moitié basse de la toile, ils se devinent à peine dans l'ombre, tandis que le buisson de lilas en fleur, fortement coloré, paraît jouer le rôle principal .

Dans Lilas, temps gris, Monet utilise des tons sourds pour les personnages, qui se fondent dans le décor. Où sont les jambes de l'homme accoudé sur la droite? Seule la robe blanche d'un des modèles attire le regard, qui s'attache ensuite aux contrastes du noir et du blanc pour découvrir les personnages.

Le procédé est différent dans Lilas au soleil. Des taches de soleil jouent sur les robes des deux modèles, un effet que Monet applique dans divers autres tableaux (Le déjeuner sur l'herbe, Femmes au jardin, la Liseuse...) Ce sont les forts contrastes créés par ces touches de couleurs claires qui accrochent l'oeil, le regard découvre ensuite le visage de la jeune femme de droite - il s'agit peut-être de Camille, la compagne de Monet.
Cette fois les personnages s'intègrent dans la composition par le jeu des couleurs disposées en croix. La robe bleue de la femme de gauche renvoie au bleu du lilas de droite, la robe jaune de la femme de droite répond au jaune du tronc et de l'arbuste de gauche.

Les lignes obliques du tronc soulignent cette disposition en croix. L'arbuste penché vers les personnages semble leur offrir sa protection. Bien que la scène soit prise dans un jardin, elle donne une impression informelle, comme si nous nous trouvions en pleine nature. Les buissons touffus de lilas en fleur n'ont pas la raideur des parcs à la française, les personnages sont assis à même le sol, dans une attitude nonchalante.

Arlette Cauderlier


Ce Texte vous est proposé par le Gite Les Lilas à Vernon
Visitez Giverny | La vie et l'oeuvre de Claude Monet
Album photo de Giverny France | Au jour le jour : Giverny News

© Photo et Textes A. Cauderlier.
Site publié par l'Association GiVerNet (voir givernet.org).
Modifié le : Tuesday, 26-Sep-2006 12:15:09 EDT